Grippe : la vaccination avant tout!

Fièvre, frissons, mal partout, pas de doutes, la grippe est là ! Une raison bien valable de rester bien au chaud.  Bébé, femmes enceintes, personnes âgées, …impossible de connaître la cible privilégiée de la prochaine grippe. Mais les plus fragiles ont tout intérêt à se vacciner !

La grippe, quels sont les symptômes ?

  • Un début brutal : courbatures, douleurs articulaires, maux de tête, toux, sensation de mal être général

  • Une fièvre élevée supérieure à 39 degrés accompagnée de frissons

  • Le V grippal : La fièvre baisse transitoirement vers le 4ème jour, remonte entre le 5ème et le 6ème jour, puis disparaît ensuite

  • Une fatigue importante 

  • Parfois une diarrhée ou des vomissements

La grippe est une infection virale, elle arrive brutalement mais guérit normalement en 3 à 7 jours. 

 

Des complications possibles

Généralement, la grippe évolue de façon positive chez la majorité des personnes en bonne santé. Les symptômes disparaissent en 5 jours, la fatigue et la toux persistent parfois plus longtemps. Les complications sont principalement respiratoires ; en sont victimes les personnes les plus fragiles telles les personnes âgées de plus de 65 ans, les enfants de moins d’un an, les personnes atteintes de maladies chroniques (pulmonaires, cardiaques, rénales ou métaboliques), les femmes enceintes.

Une étroite surveillance est alors nécessaire !


En prévention

La grippe peut se transmettre par la salive, en éternuant, en donnant une poignée de main ou en touchant des objets que tout le monde touche (par exemple une poignée de porte). 

En prévention :

  • Lavez-vous régulièrement les mains au savon, surtout après avoir utilisé les transports en commun.
  • Toussez dans un mouchoir en papier jeté ensuite.
  • Mangez varié, équilibré et coloré !

Je me soigne comment ?

  • Rester au chaud et buvez de l’eau et du thé
  • Faites baisser la fièvre quand elle dépasse 38,5°C : le paracétamol est le médicament de premier choix pour faire descendre la température. Demandez conseil à votre pharmacien.
  • Si la fièvre dépasse 72h, ou en cas d’essoufflement au repos ou de douleur dans la poitrine, consultez un médecin. Cela peut être le signe que la grippe se complique.

Ne prenez pas d'antibiotique sans avis médical ! la grippe est une maladie virale, les antibiotiques sont inutiles, votre médecin les réserve aux surinfections bactériennes, comme une pneumonie ou une otite.

Le saviez-vous : la personne contaminée est contagieuse un jour avant l’apparition des symptômes et elle le reste 5 à 10 jours. 

La vaccination, l’arme incontournable !

La vaccination protège des complications les plus sévères et de la grippe elle-même en fonction du degré d’immunité que l’on va développer et en fonction de l’adéquation du vaccin par rapport aux souches qui circulent. Globalement chez une personne en bonne santé, l'efficacité est de l'ordre de 70 à 90% mais diminue chez les personnes âgées ou fragiles.

Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il ne faut pas se faire vacciner. La vaccination va éviter les grippes sévères.

La vaccination contre la grippe sera administrée chaque année, de préférence entre mi-octobre et mi-décembre (avant l’épidémie annuelle de grippe).


Non, le vaccin ne provoque pas la grippe !

Douleur au point d’injection, fièvre modérée, maux de tête, fatigue passagère… Les effets indésirables du vaccin restent minimes et rares. Le vaccin ne peut en aucun cas déclencher une grippe !

Si certaines personnes ressentent des douleurs articulaires et ont de la fièvre suite à une vaccination, cela peut être une réaction au vaccin mais en aucun cas une vraie grippe.

Qui doit se faire vacciner ? 

  • les personnes de plus de 65 ans, 
  • les personnes porteuses de maladies chroniques (diabète, asthme, …)
  • les femmes enceintes (à partir deuxième trimestre) 
  • le personnel du secteur de la santé ainsi que les personnes vivant sous le même toit que les personnes à risques ou avec des enfants de moins de six mois 
  • on conseille également de vacciner toutes les personnes de 50 à 64 ans et les jeunes enfants souffrant de maladies chroniques

Vous faites partie des personnes à risque ? Vous avez dans votre entourage des jeunes enfants, des personnes âgées,… et vous n’êtes pas encore vacciné ?

Rendez-vous chez votre médecin !